Posted in Guide d'achat

Kayak de pêche : Guide d’achat

Kayak de pêche : Guide d’achat Leave a comment

Historiquement, le kayak a été inventé pour la pêche et la chasse par les inuits. Silencieux et idéal pour observer la nature, le kayak de pêche permet une approche différente, rendant accessible des zones auparavant inatteignables. Même si le kayak de pêche est le père fondateur de la pratique du kayak, il connait un renouveau ces dernières années en raison de l’apparition de nouvelles formes de bateaux spécifiquement adaptés à la pêche moderne.

Comment choisir son kayak de peche

L’espace disponible

Le kayak de pêche doit pouvoir accueillir le matériel nécessaire au type de pêche que l’on envisage. On ne parle pas uniquement de compartiments étanches, de boites de rangement ou de zones de stockage mais surtout d’avoir de la place à bord. C’est particulièrement vrai quand on est débutant : les mouvements sont moins assurés, les réactions des prises peuvent parfois surprendre et il vaut mieux être à son aise sans quoi on peut rapidement se retrouver dans des situations délicates. Même remarque quand on pêche près des rives : avoir de la place à bord limite le risque d’ennuis ou d’être gêné par des éléments extérieurs qui pourraient entraver le bon déroulement de la pêche.

Le type de pêche pratiquée

Bien entendu, si l’on souhaite pêcher à la traîne en mer, on ne va pas choisir le même bateau que pour pêcher la truite en lac. Il faut donc déterminer quelle sera le type de pêche dominant pour adapter son choix. En mer, on choisit généralement un kayak coloré, qu’on peut repérer de loin pour des questions de sécurité, alors qu’on va choisir des couleurs camouflées plus sobres pour la discrétion dans le cadre d’une pêche en rivière ou en lac. De même, on choisira un kayak avec une assise haute si l’on souhaite pêcher en eau calme alors qu’on va chercher une assise plus basse, avec moins de prise au vent et plus de stabilité pour de la pêche en mer. Certains types de pêche nécessitent d’avoir les deux mains consacrées en permanence à l’action de pêche et ne permettent pas de manipuler, en plus, la pagaie. Dans ces cas-là, on choisira volontiers un kayak équipé de pédales et d’un gouvernail pour pouvoir se consacrer en totalité à la pêche.

Kayak de pêche predator PDL
Kayak de pêche predator PDL

Le lieu de pratique

Dans la même idée que ce qui concerne le type de pêche que l’on envisage, il faut avant tout adapter le choix de son kayak de pêche au lieu d’utilisation de ce dernier. Si l’on pêche en lac, sur des eaux ouvertes ou avec peu d’obstacles, on privilégiera un bateau assez long, avec une bonne glisse alors qu’on choisir un bateau pus court et maniable pour pêcher en bord de rives ou dans des zones avec de la végétation ou des rochers.

Les grandes lignes

D’une façon générale, on recommande le sit on top pour des pêcheurs débutants. De nombreux kayaks sit on top sont spécifiquement prévus pour la pêche et proposent des accessoires pré installés comme des porte-canne, et même un puit de sondeur pour une pêche ciblée et intense. Dans ce cas, ces bateaux sont également adaptés à des pêcheurs expérimentés.

On recommande plutôt des kayaks pontés et profilés pour la pêche en mer, en particulier pour des pêcheurs très expérimentés. Ces bateaux tiennent mieux le cap et sont plus rapides.

Gumotex pêche Halibut
Gumotex pêche Halibut

Les accessoires pour kayak de pêche

Eléments dont l’importance est  souvent sous-estimée, les accessoires qui équipent un kayak de pêche sont essentiels : les kayaks de pêche, sont, pour la plupart, déjà équipés de quelques accessoires : un ou deux porte-canne, des trappes de rangement étanche, une glacière (assez rare), etc. On peut penser à ajouter un sondeur et même un petit moteur électrique ou des pédales dans certains cas

On conseille généralement de s’équiper d’une ou plusieurs cannes assez légères, d’une ancre flottante ou d’un grappin, d’un gilet de sauvetage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *