Posted in Conseils

Une paire de chausson kayak pour quoi faire?

Une paire de chausson kayak pour quoi faire? Leave a comment

Heureusement, le chausson kayak est là pour réchauffer nos extrémités quand le froid se rappelle à nous ! A l’origine, les premiers kayaks inventés par les inuits étaient destinés à une utilisation en eau glaciale. Il faisait donc très froid à bord et se couvrir n’était pas une option. La démocratisation de la pratique du kayak a permis de naviguer dans des eaux plus chaudes, au point qu’on en oublierait presque qu’il peut faire froid en kayak.

Les types de chausson kayak et bottillons

On distingue deux grandes familles d’accessoires de protection pour les pieds : les protections thermiques et les protections physiques. Généralement ces équipements de protection sont fabriqués en néoprène.

chausson aqua design
chausson aqua design

Les chaussons kayak

La vocation des chaussons kayak est exclusivement de maintenir un environnement local avec un niveau de chaleur suffisant pour garder les pieds à l’abri du froid. Pour cela une petite quantité d’eau rentre dans le chausson. Au contact de la peau, l’eau se réchauffe et crée alors cet environnement favorable qui maintient les pieds au chaud. Il faut simplement limiter la circulation d’eau à l’intérieur du chausson car un renouvellement trop rapide de l’eau empêcherait l’eau de se réchauffer et annulerait l’action du chausson.

Il faut adapter l’épaisseur du chausson kayak aux conditions rencontrées : plus il fait froid, plus on va chercher de l’épaisseur. Inversement, plus il fait chaud, plus on va chercher une protection physique mais peu thermique.

chausson kayak hiko
chausson kayak hiko

Les bottillons kayak

Les bottillons ont une deuxième utilité : en plus de protéger du froid, ils protègent les pieds des coups, éraflures et autres désagréments (coquillages coupants, hameçons, oursins, etc.) car ils sont armés d’une vraie semelle. On va donc tout naturellement les utiliser dans des environnements hostiles : en eau vive, bord de mer avec enrochements, etc. Ils sont d’ailleurs antidérapants dans la quasi-totalité des cas. Là encore il en existe de plusieurs épaisseurs pour pouvoir les adapter aux températures rencontrées.

Dans tous les cas, les chaussons kayak et les bottillons sont des protections bien utiles, que ce soit en hiver ou en été. On peut, en fonction de la saison et donc de la température les choisir en épaisseur différente mais également montants ou simplement ajustés comme des chaussures si on ne recherche qu’une protection physique et non pas thermique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *