Posted in Guide d'achat

Siège et dosserets kayak à chacun son confort

Siège et dosserets kayak à chacun son confort Leave a comment

La pratique du kayak se divise en deux types de pratique, directement liées au type d’embarcation utilisée : les kayaks pontés d’une part, les kayaks sit on top d’autre part. L’usage d’un dosseret kayak ou d’un siège kayak s’avère un élément indispensable du confort. C’est même essentiel pour la sécurité! Tout comme une selle de cheval apporte confort, sécurité et maîtrise, un siège ou un dosseret de kayak est essentiel pour une navigation sans risque. Explications.

Pourquoi utiliser un siège ou un dosseret kayak

De nos jours, les kayaks, quels qu’ils soient, ont fait d’énormes progrès en termes d’ergonomie pour l’utilisateur : espaces de rangement étanches, possibilité de fixer sa pagaie au bateau, hiloires de tailles variables pour faciliter l’entrée et la sortie, etc. De même en ce qui concerne le confort à proprement parler, on trouver désormais tout un tas d’astuces pour rendre la vie à bord plus agréable. En particulier au niveau des sièges : à part les kayaks gonflables pour lesquels l’utilisation d’un siège ou d’un dosseret n’est même pas discutable car il n’y a aucune assise intégrée d’origine, la plupart des kayaks sont déjà équipés d’une coque préformée sur laquelle on vient s’assoir plutôt confortablement. Au point qu’on en serait presque tentés de ne même pas ajouter de siège ou de dosseret ! Mais ce serait une erreur grossière. En effet, non contents d’apporter un confort supplémentaire, ces sièges ont de multiples fonctions.

Antidérapant

Une coque plastique, même sèche a tendance à être relativement glissante. Mais lorsque celle-ci est mouillée, c’est une véritable patinoire. Alors pour éviter à notre postérieur de glisser d’avant en arrière au gré des remous, de se cogner les hanches sur les côtés, un siège aux propriétés antidérapantes est nécessaire. Et c’est particulièrement vrai quand on va affronter des conditions agitées : en descente de rivière ou sur mer moutonneuse, il est impensable d’espérer contrôler son bateau qu’on a le fondement qui se promène dans le bateau !

sièges pour kayak
sièges pour kayak

Confort du dosseret kayak

Maintenant qu’on a le postérieur bien calé, on réalise aussi que le siège apporte un confort incomparable. Généralement les parties molletonnées de l’assise et du dossier sont pensées pour être particulièrement agréables en termes de ressenti : soutien lombaire, amorti, limitation du travail des abdominaux, tout est fait pour que le kayakiste concentre son attention sur les éléments de navigation plutôt que sur des éléments qui pourraient être parasitants. Bien entendu, plus on va monter en gamme, plus le niveau de confort sera élevé même si l’on peut désormais trouver des sièges très confortables à prix accessible. Certains sièges sont même prévus pour prévenir des douleurs spécifiques à certains kayakistes : par exemple on peut citer le siège Hi-Confort de chez RTM qui est particulièrement adapté lorsqu’on a eu une fracture du coccyx.

Pêche en kayak

Même si lorsque l’on pêche en kayak il est fréquent qu’on se tienne debout, il existe des sièges spécifiques pour pêcher en kayak. Ils sont surélevés pour une meilleure vision périphérique et offrir une plus grande liberté de mouvement. Ils sont d’autant plus importants qu’une session de pêche peut durer longtemps et qu’il vaut mieux conserver son énergie pour pêcher plutôt que pour soigner son postérieur endolori par des heures sans grande mobilité.

Le cas spécifique des kayaks Sit On Top

Le dosseret kayak ne peut être utilisé qu’avec un certain type de kayak : les sit-on-top. Généralement utilisés dans des eaux relativement calmes, ces bateaux sont moins soumis à des conditions exigeantes et il n’est pas toujours nécessaire d’utiliser un siège complet. Dans ce cas un dosseret peut suffire. Sa fonction est d’apporter un soutien lombaire et vertébral plus important, sans trop alourdir le bateau.

Il existe même certains bateaux dans lequel l’assise est déjà tellement marquée qu’on ne peut y installer un siège complet. Dans ce cas on utilisera systématiquement un dosseret. C’est par exemple le cas du RTM Makao.

Hormis ces quelques cas spécifiques, on peut généralement utiliser un siège ou un dosseret selon sa convenance.

Comment choisir son dosseret kayak ou son siège

Le choix doit se faire selon les critères suivants, toujours en prenant en compte le budget que l’on souhaite y consacrer :

  • quel est le type de bateau que j’utilise ? Si c’est un kayak sit on top, on peut utiliser un dosseret ou un siège, au choix. Si c’est un kayak ponté, on utilise généralement un siège complet
  • quelle pratique est ce que j’envisage ? Pour de la randonnée relativement longue, en mer ou sur lac, on va recommander un siège complet, très confortable. A l’inverse, pour du kayak surf, un siège serait non seulement handicapant mais même dangereux. On utilisera alors systématiquement un dosseret.
  • quel niveau de confort est ce que je souhaite ? certains aiment un soutien ferme là où d’autres préfèrent du molleton : tout comme pour le choix d’un matelas, à chacun sa préférence. Dans le doute et pour avoir plus de précision, ne pas hésiter à demander l’avis d’un professionnel.
  • siège rigide ou gonflable ? Là encore, certains vont préférer un dossier gonflable, d’autres une assise capitonnée. A noter qu’il est très inhabituel d’utiliser un siège gonflable sur un bateau rigide
Dossier RTM
Dossier RTM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *