Posted in Conseils

Quels sont les accessoires indispensables en kayak?

Quels sont les accessoires indispensables en kayak? Leave a comment

Il existe une multitude d’accessoire kayak. Si pour certains ils sont complémentaires,  d’autres sont strictement obligatoires à la pratique du kayak en toute sécurité. Notamment les accessoires indispensables à la navigation au-delà de la zone des 300 m. Pour les autres, il s’agit d’augmenter le confort de votre kayak ou bien de le rendre plus performant comme par exemple des cale-pieds.

Accessoire kayak obligatoires div 240

Il est à noter que la division 240 concerne le matériel de sécurité obligatoire pour la navigation de plaisance avec des navires et embarcations de moins de 24 m. Par ailleurs, cette réglementation concerne uniquement les eaux territoriales françaises.
Le matériel obligatoire pour une navigation jusqu’à 2 miles d’un abri (dotation basique) est le suivant :

  • Un gilet de sauvetage (le gilet est à porter en permanence sur sois)
  • Un bout avec un mousqueton d’au moins la longueur du kayak
  • Une pagaie de secours
  • Une écope ou une pompe de cale
  • Un moyen lumineux de repérage
  • Moyen de remonter à bord une personne tombée à l’eau (ligne de vie)

Pour une navigation jusqu’à 6 miles d’un abri, le matériel obligatoire (dotation côtier) doit comprendre les accessoires suivants :

  • Un compas
  • Trois feux rouges à main
  • Un moyen de signalisation sonore
  • Une carte marine officielle
  • Un miroir de signalisation
  • Le règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM)

Pour rappel votre kayak doit mesurer au moins 3,50 m afin de répondre aux normes de la division 245 vous donnant l’accès à une navigation au-delà de la zone des 300 m. Quoi qu’il en soit, tout l’équipement basique ou côtier est absolument obligatoire pour naviguer sur les eaux territoriales françaises au-delà de la limite des 300 m.
Il est également fortement conseillé d’emporter avec vous un couteau, un téléphone portable et des vivres.

Accessoire kayak complémentaire

accessoires kayak
accessoires kayak

Les différents accessoires canoe sont limités par la capacité d’embarquement du kayak ainsi que leurs compatibilités ou non avec certains modèles. Les accessoires kayak suivants ne sont pas obligatoires, cependant pour certains, ils s’avèrent très précieux voir indispensables à la pratique dans les meilleures conditions.

Dérive ou skeg : la dérive se situe sous la coque du kayak est permet ainsi de maintenir son cap et de naviguer en ligne droite.

Gouvernail : il se fixe sur la partie arrière supérieure de la coque. Il faut souligner que c’est lui qui permet de diriger son kayak de droite à gauche à volonté et il facilite également les manœuvres.

Cale-cuisses ou sangles pour les SOT : il permet de faire corps avec son kayak et permet donc des meilleurs appuies et un confort accrue. Les modèles Sit On Top peuvent être équipés d’une sangle qui permet le blocage des jambes.

Cale-pieds : d’une façon générale, il permet de stabilisé le kayak et donne plus de puissance pour pagayer.

Leash pour pagaie : le leash (laisse en français) est un élément de sécurité qui relie votre pagaie au kayak, en cas de chute.

Siège : en principe, il est possible de fixer un siège sur certain modèle de kayak afin d’accroitre le confort de son embarcation. Outre le confort, le siège apporte aussi un meilleur maintien qui permet des meilleurs appuies.

Ancre flottante : l’ancre permet de ralentir la dérive de votre kayak. Elle est conseillée pour la pratique de la pêche ou la photographie.

Chariot de transport : il permet de transporter et déplacer facilement son kayak d’un point à un autre. A noter que plus les roues sont grandes et souples, plus il est facile de rouler dans le sable.

Flotteur de pagaie : destiné au pratiquant qui ne maitrise pas l’esquimautage, le flotteur se fixe sur la pale de la pagaie de façon à obtenir une sorte de béquille qui prend appui sur l’eau afin de remonter dans son kayak.

Equipement complémentaires pour le kayakiste

équipement kayakiste
équipement kayakiste

Bien que l’équipement kayak ne soit pas excessif, il est primordial de bien le choisir notamment lors de ses premiers achats. Il est important de choisir un équipement adapté à sa pratique. De plus le confort et la sécurité doivent guider le choix de votre équipement.

Les vêtements : à adapté en fonction des saisons, une combinaison sera préférable en hiver et permet de vous garder au chaud. En été un top lycra vous protège des rayons UV.

Casque : pour la pratique du kayak en eau vive il est indispensable de porter un casque. Celui-ci doit être confortable et adapté à votre taille, il a pour but de vous protéger des chocs.

Gants : lorsque les températures commencent à diminuer, il est  nécessaire de posséder une paire de gants. Les gants agissent de la même manière qu’une combinaison et servent d’isolation entre votre main et le froid extérieur.

Chaussures : les chaussures à semelles antidérapantes sont indispensables si vous voulez pratiquer le kayak en rivière. Ils vous permettent de transporter votre embarcation en toute sécurité. En plus de vous donner de l’adhérence, elles aident à garder vos pieds au chaud.

Jupe (pour modèle  ponté): elle permet de vous garder au sec  en évitant l’entrée d’eau à l’intérieur de votre kayak. La jupe s’enfile autour de la taille et s’attache autour du cockpit du kayak.

Sac ou bidon étanche : accessoire kayak qui permet de stocker de la nourriture ou votre équipement au sec et ce même en cas de dessalage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *