Posted in Conseils

Comment choisir ses vêtements en kayak?

Comment choisir ses vêtements en kayak? Leave a comment

Il n’est pas toujours évident de choisir  le bon équipement pour faire du kayak. Vous hésitez entre une combinaison kayak ou des vêtements étanches ? Chacun a des avantages et des inconvénients qu’il est important de prendre en compte si l’on veut pagayer dans les meilleures conditions. Le choix des vêtements ne doit pas se faire seulement en fonction du prix mais aussi de votre utilisation.

Pourquoi choisir des vêtements et combinaison kayak en néoprène ?

Depuis l’arrivée du néoprène dans les années 70 avec le surf, les tissus ont bien évolués. On retrouve désormais des matières de plus en plus fines avec beaucoup de souplesses, ce qui permet une grande liberté de mouvement sans pour autant compromettre l’efficacité thermique que procure le néoprène. Avec des coupes ajutées au plus grand nombre de gabarit, homme, femme ou enfant, il est désormais facile de trouver une combinaison à sa taille.
L’utilisation du néoprène permet de maintenir le corps à une température constante. L’avantage est qu’il vous garde au chaud en cas de dessalage. Les vêtements néoprènes ont la particularité de laisser entrer une fine couche d’eau qui se réchauffe entre la peau et le tissu, et qui vous permet de vous garder au chaud. Cependant le néoprène n’est pas étanche, il s’agit simplement d’un vêtement iso thermique.
A noter que le néoprène s’avère extrêmement efficace une fois humide, ce qui n’est pas toujours le cas dans la pratique du kayak, ou l’on peut rester sec pendant des heures. Il peut aussi provoquer  quelques irritations sur la peau en milieu marin en raison du sel.
Il existe plusieurs niveau d’épaisseur pour les vêtements en néoprène, plus le tissu est épais, plus il est résistant au froid, cependant plus il est épais, moins il est souple et peut limiter votre liberté de mouvement. Pour finir le néoprène permet une coupe ajustée qu’il est plus difficile à enfiler comparé à d’autres matières.

En résumer :

  • – le néoprène n’est pas étanche
  • – parfois compliqué à enfiler
  • + permet de garder la chaleur même mouillé
  • + plus abordable financièrement que d’autres vêtements
Équipement kayak néoprène
Équipement kayak néoprène

Pourquoi choisir des vêtements et combinaison kayak étanches ?

Les vêtements étanches sont moins ajustés que ceux en néoprènes. Ils sont plus souples et permettent une totale liberté de mouvement. De plus ils sont pour la plupart doté de différentes poches de rangements  qui permettent de stocker divers accessoires. Fabriqué à l’aide de différentes couches de tissus selon la qualité, ils sont pour certains respirant. Une veste haute gamme permet même l’esquimautage tout en ressortant sec. Evidemment, le haut de gamme n’est pas accessible à tout le monde, pour une utilisation moins poussive, des vêtements de moyenne gamme sont  amplement suffisants et vous protègent des projections d’eau. Il faut adapter son choix en fonction de son budget et de sa pratique.
– Pour une utilisation occasionnelle en mi- saison, une veste étanche anti-projection  est suffisante.
– Pour une utilisation plus poussive comme de grandes randonnées, il est conseillé de partir sur un modèle moyenne gamme un peu plus performant.
– Et en fin pour une utilisation extrême comme de l’eau vive, il est préférable de partir sur un modèle haute de gamme bien plus adapté à ses conditions.
A noter que ce type de vêtement ne se porte pas comme le néoprène directement sur la peau. Il est recommandé de porter une première couche comme des vêtements thermiques au risque d’être irriter et pour plus de confort.


En résumer :

  • – moins abordable financièrement que le néoprène
  • – si de l’eau s’infiltre à l’intérieur vous aurez froid
  • + vêtement étanche
  • + grande liberté de mouvement
Équipement kayak étanche
Équipement kayak étanche

Choisir ses vêtements en fonction des saisons

En saison estivale :
Si vous pratiquer le kayak en été, un simple maillot de bain et un top anti UV ou une combinaison shorty suffisent amplement, selon les conditions météorologiques. Il faudra bien entendu vous équipez d’un gilet d’aide à la flottabilité.
En mi- saison ou durant l’hiver :
Un maillot de bain n’est pas suffisant, il faut prévoir un équipement plus conséquent comme une combinaison néoprène en cas de chute à l’eau, elle permet de préserver la chaleur corporelle.
En hiver, il faut compléter  son équipement avec un coupe-vent imperméable. On peut également remplacer le néoprène par des sous-vêtements thermiques.
Peu importe la saison, il faut porter sur soi un gilet d’aide à la flottabilité. En plus de vous apporter une sécurité, ce dernier vous protège du vent et du froid, à condition qu’il soit sec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *